We’ve updated our Terms of Use to reflect our new entity name and address. You can review the changes here.
We’ve updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Na​​​ï​​​a La Sorci​​​è​​​re

by The Universal Veil / Le diable dégoûtant

  • Record/Vinyl

    ships out within 5 days
    edition of 300  44 remaining

      €22 EUR or more 

     

about

BFT01
Le label anglais Folklore Tapes et Le Bon Accueil REVERB s’associent pour cette première occurrence des Brittany Folklore Tapes (BFT01) dédiée à la figure pittoresque et inquiétant de Naïa, dernière sorcière de Bretagne.
Ce split propose deux explorations sonores basées sur les seules sources connues à propos de cette sorcière : un série de photos et deux articles en anglais et français du rennais Charles Géniaux (1870-1931) qui rencontra la sorcière au château de Rochefort-en-Terre à la fin du 19ème siècle.

Version numérique / écoute / achat depuis La Grande Bretagne :
folkloretapes.bandcamp.com/album/na-a-la-sorci-re-de-rochefort-en-terre
===========
Face A : Le diable dégoutant nous fait découvrir l’intimité de Naïa et de son bâton magique « Gnami » entre « dark trad » et berceuses maléfiques.
Face B : The Univesal Veil imagine l’atmosphère sonore de Rochefort-et- Terre et de ses environs au cours d’un long instrumental aux accents doom.

Le disque est accompagné d’un insert avec reproduction des articles parus dans le World Wide Magazine en 1898 en anglais puis en 1903 dans une version légèrement différente dans l’ouvrage La Vielle France qui s’en va, ainsi que d’une feuille d’arbre collectée à proximité du souterrain qui servait d’antre à la sorcière.

+ coupon de téléchargement
===========
Alors que l’hémorragie paysanne vers les villes vide les campagnes de leurs habitants, notables et philanthropes tentent de sauver un pan de culture sur le point de disparaitre. Le Photographe rennais Charles Géniaux (1870-1931), dans sa collecte de traditions populaires d’une Bretagne qui s’éteint, dédie un chapitre de son ouvrage à une sorcière qui vivait dans la ville pittoresque de Rochefort-en-terre, au sud de la région. Par différents témoignages et lors de rencontres avec Naïa, il dresse le portrait écrit et photographique d’un personnage aussi inquiétant que malicieux. Apparaissant aussi rapidement qu'elle disparait, pourvue du don d’ubiquité et de double vue, la vieille femme sans âge et son bâton magique, Gnâmi, ont élu domicile dans les ruines souterraines du château. Tel le diable, elle est insensible au feu et sa présence se signale par des fumées s’échappant de son antre. Entre témoignages de paysans déclarés trop crédules, conversation avec un médecin éclairé, Ch. Géniaux façonne l'image d'une sorcière insaisissable. Les photos elles-mêmes, qui accompagnent les deux publications du rennais, oscillent entre mise en scène d’une sorcière trop docile face à l’objectif qu’elle semble traverser de son regard pour nous atteindre au travers les âges, et celle d’une vieille femme et son bâton, vestiges d’une époque qui ne survit qu’au travers la modernité du regard d’un citadin.

===========

« Bonjour, mon fils! je t'attendais. Assieds-toi donc sur cette pierre et causons. »
Au premier moment je fus stupéfait.
Naïa était assise à l'entrée d'une niche enlierrée, un gros bâton ferré à la main.
« Ah ! ah! mon fils! tu voulais voir la sorcière ! »
Je lui expliquai mon désir d'entrer en relations avec elle.
« Oui, dit-elle très bas, tu viens pour rire ensuite avec les autres! »
Je protestai, et à tout hasard je lui racontai que j'écrivais et que je serais bien aise d'avoir des photographies d'elle.
« Non, non, pas aujourd'hui; je ne veux pas. »
Après un silence elle reprit
« Ainsi tu parleras de moi dans les journaux, et tu dessineras ma figure? Dis-leur aussi que je ne suis pas une sotte bonne femme, comme leurs somnambules de ville. J'ai la puissance, moi, et Gnâmi est plus fort que la mort!
- Gnâmi ! Quel est ce Gnâmi dont vous parlez?
- Il est Celui qui peut, Celui qui veut, Celui qu'on ne voit pas! »

Extrait de Charles Géniaux, La Vieille France qui s’en Va, Tours : Mame et Fils, 1903.

credits

released October 1, 2023

Pauline Marx aka Le Diable Dégoûtant
Le Voile Universel / The Universal Veil : Sam Mc Loughlin et David Chatton Barker
Mastering : Morgan Daguenet
Photos : Charles Géniaux (coll. Musée de Bretagne)

tags

about

Le Bon Accueil Rennes, France

Le Bon Accueil is a non profit art gallery dedicated to sound art since 2008.

contact / help

Contact Le Bon Accueil

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Na​ï​a La Sorci​è​re, you may also like: